Les consultations

Les Drs Isabelle Prévot (Stimec) et Elise Lelarge ont choisi d’exercer avant tout en psychothérapie. Elles ne délivrent donc à priori pas de médicament.

L’hypnose thérapeutique, inspirée du travail de Milton H. Erickson, sert de structure de base à leur pratique.

Dans une approche intégrative, elle s’intéresse à l’individu dans son ensemble, (corps, pensées, émotions, comportements…) dans les différentes situations (famille, travail, loisirs, relations…) et dans toutes les périodes de sa vie (passées, présentes et futures).

Elles accompagnent chacun individuellement sur son chemin, mais aussi en famille ou en couple pour trouver sa propre voi(e)x

La durée d’une thérapie est variable et peut être discontinue. La méthode est adaptée à chaque situation (directe, indirecte, métaphorique, solutionniste, narrative, paradoxale…). L’objectif est de favoriser le changement dans la direction choisie par la personne.

Les autres membres du cabinet de thérapie intégrative, Mathieu Bigeard, Denis Ben sussan, Philippe DelaporteEdith Hameon-Bezard et Amandine Laurent travaillent dans le même état d’esprit.

L'hypnose éricksonnienne

L’hypnose est un processus intérieur, une expérience, qui sert un objectif thérapeutique. Elle a plusieurs caractéristiques.

  • Une focalisation de l’attention.

La personne est très concentrée sur certains éléments et moins sur d’autres de façon un peu inhabituelle pour elle.

  • Une altération des perceptions temporospatiales.

La personne ressent une modification de la perception de l’écoulement du temps (accélération ou ralentissement), et de l’espace autour d’elle. Elle peut se sentir plus ou moins ailleurs, dans un autre environnement.

  • Une expérience sensorielle et de perception.

La perception du corps peut changer. La taille, la température, le poids du corps sont vécus de façon différente en hypnose et cela est tout à fait normal et naturel. Roxanna Erickson Klein décrit ce point comme une « flexibilité des perceptions ».

  • Une connexion avec les ressources internes (compétences spécifiques).

L’hypnose fait appel à « l’intelligence du corps ». Le corps et l’esprit étant ici pensés comme un tout indivisible. Le processus hypnotique va permettre d’activer des compétences utiles, liées au corps. Il va favoriser des changements de posture intérieure qui faciliteront la résolution de problèmes. Il va aider la personne à se reconnecter au vivant qui est en elle.

Milton H. Erickson

« La vie n’est pas une chose à laquelle tu peux donner une réponse aujourd’hui. Tu devrais être heureux en train d’attendre. En train de devenir ce que tu es. Il n’y a rien de plus délicieux que de planter des graines de fleurs… Et de ne pas savoir quelles sortes de fleurs vont fleurir… »

Roxanna Erickson Klein

« Tout au long de l’histoire de l’humanité, l’hypnose a été utilisée par les guérisseurs dans la plupart des cultures. Aujourd’hui, les études scientifiques lui reconnaissent une place légitime dans le traitement des personnes qui demandent des soins à des professionnels de santé agréés. Bien qu’elle ne remplace pas d’autres formes de soins de santé, tant physiques que psychologiques, l’hypnose offre un outil puissant pour améliorer et accélérer la guérison. »

Cynthia Fleury

« Voilà la définition du soin. Il s’agit d’imagination vraie au sens où l’entendait la Renaissance, d’imaginatio vera. Il nous faut comprendre qu’imagination et soin nous permettent de nous constituer un rapport au monde, de rendre habitable le réel. »

Tchouang-tseu (par Jean François Billeter)

« Pour entrer dans la pensée de Tchouang-tseu il faut concevoir le corps comme l’ensemble de nos facultés, de nos ressources, de nos forces, connues et inconnues de nous, donc dans un monde sans limites discernables, où la conscience tantôt disparaît, tantôt se détache à des degrés variables selon les régimes de notre activité. Selon Tchouang-tseu, il importe de savoir changer de régime à propos ou de laisser faire ces changements. La conscience doit savoir accepter par moment sa propre disparition pour laisser s’accomplir quelques transformations nécessaires et se retrouver ensuite plus libre d’agir de façon juste.  »

La thérapie intégrative

La vie est un chemin, comme un chemin de haute montagne, semé d’embuches, avec des cols à franchir, des refuges pour s’abriter et se reposer, des obstacles, des tours et parfois de détours… À un moment sur ce chemin, je peux avoir besoin d’aide et faire appel à un guide de haute montagne. Il ne va ni marcher à ma place ni porter mon sac. Il pourra guider mes pas pour que mes appuis soient plus sûrs, m’indiquer un chemin temporairement moins ardu, dénicher un refuge caché ou me faire mieux profiter du paysage en me faisant découvrir la faune et la flore locale. Ce guide va me transmettre des compétences pour améliorer mes capacités à randonner. Je pourrai bientôt reprendre seul mon chemin.

Prendre un RDV de consultation

Merci de consulter la page ACCUEIL pour obtenir les informations de contact du thérapeute que vous avez choisi.