Les groupes d'autohypnose

L’hypnose médicale est maintenant validée dans de nombreuses études notamment dans le traitement de la douleur qu’elle soit aiguë ou chronique.

Ces études montrent que l’intensité de la pratique de l’autohypnose est proportionnelle au résultat et à l’amélioration clinique.

Pour permettre cet apprentissage dans de bonnes conditions, le Dr Lelarge vous propose des groupes d’apprentissage. L’objectif est de vous rendre autonome dans la pratique de l’autohypnose pour vous-même.

Le temps qu’il vous faudra pour faire cet apprentissage n’est pas prévisible. Certaines personnes sont très rapides, d’autres ont besoin de plus de temps.

Dans la convivialité et en petits groupes (8 personnes maximum) venez pratiquer une fois par mois des exercices au gré de vos besoins et de ceux du groupe. Le programme s’adapte et se crée au fur et à mesure. Peu de théorie, surtout des exercices.

Adaptés à vos attentes et à celle du groupe des thèmes variés pourront être abordés :
  • Découverte de l’autohypnose médicale
  • Développer ses compétences et ses capacités à les utiliser.
  • Amélioration du sommeil
  • Gestion du stress et de l’anxiété
  • Gestion de la douleur
  • Faire face à une maladie chronique
  • Différencier les problèmes et les limites
  • Travail de deuil
  • Techniques de résolution de problèmes
  • Développer sa créativité

Par l’apprentissage d’exercice simple, pratiqués en groupe pendant les ateliers, vous développez progressivement votre pratique personnelle à la maison.

Animés par le Dr Elise Lelarge

Groupe niveau débutants

Dates

Mardi 22 septembre 2020
Mardi 13 octobre 2020
Mardi 3 novembre 2020
Mardi 1er décembre 2021
Mardi 05 janvier 2021

Horaires

10h00 à 12h00

Lieu

86bis av. Willy Brandt – 44400 Rezé

Tarifs

60€ par groupe

Soit 300€ la série de 5 groupes

Ne donne pas lieu à un remboursement par la sécurité sociale.

Certaines mutuelles peuvent vous proposer une aide financière, renseignez-vous.

S'inscrire

Merci de remplir le formulaire de contact ci-dessous pour demander à vous inscrire au groupe d'autohypnose.

Avez-vous déjà consulté dans ce cabinet ?
OuiNon

La pensée chinoise nous fournirait-elle une définition de l’hypnose ?

« Un paysan de Song rentre le soir chez lui, fatigué, et dit à ses enfants : « Aujourd’hui j’ai bien travaillé, j’ai tiré sur les pousses de mon champs. » Sur quoi ses enfants accourent voir le résultat et tombent, bien entendu, sur un champ dévasté où toutes les pousses sont en train de se dessécher. Et Mencius d’en conclure : il y a deux erreurs dans le monde, l’un est de rechercher directement l’effet (zheng), comme si l’efficacité n’était qu’une question de visée et de volonté – à la fois de projet, de moyens et d’efforts ; l’autre de ne rien faire du tout et de délaisser son champ. Mais, s’il ne faut ni tirer directement sur les pousses, ni renoncer à s’impliquer, que faut-il faire alors, selon Mencius ? Tout paysan le sait, il faut biner au pied de la plante, il faut sarcler. Cela n’a l’air de rien mais l’on touche là ce qui me paraît l’un des traits les plus fins de la pensée chinoise : comment elle réussit à articuler, au point de les faire coïncider l’artificiel et le naturel ; ou comment on doit aider ce qui vient néanmoins tout seul. »

François Jullien